par
Luisa Capogreco

La Plume rêvée
Services professionnels de rédaction et révision en langue française

Un mot à propos de la nouvelle orthographe

Les uns l'adoptent, d'autres hésitent encore. En fait, les rectifications orthographiques visent à simplifier certaines graphies; elles ont pour but de supprimer les irrégularités de la langue française. Les graphies rectifiées s'implantent dans les dictionnaires, guides de conjugaison et autres ouvrages de référence. Le monde de l'enseignement se met à jour en adoptant l'orthographe moderne. À titre d'exemple, le joli accent circonflexe disparait sur les lettres i et u (nous entrainons, il parait). Cependant, il existe des exceptions : l'accent circonflexe est maintenu, pour sa fonction analogique ou distinctive, uniquement dans le cas des terminaisons verbales du passé simple (nous vîmes) et du subjonctif (qu'il vînt). Cette règle concerne également les mots masculins singuliers dû, mûr et sûr, et les formes de conjugaison du verbe croitre qui, autrement, seraient homographes de celles du verbe croire (le passé simple du verbe croire est « il crut », celui de croitre demeure « il crût »). Veuillez m'indiquer si vous souhaitez que votre texte soit rédigé conformément à la nouvelle orthographe. Personnellement, je l'utilise au quotidien.


La langue française est un diamant d'un prix inestimable. C'est une œuvre d'art travaillée par les siècles, d'une beauté à nulle autre pareille. Tout le monde l'admire, elle charme tout le monde, bien qu'elle ne livre ses secrets qu'à un tout petit nombre. Il faut être amoureux d'elle, l'aimer beaucoup et lui faire longtemps la cour. Elle ne se donne qu'à celui qui sait la vaincre par un labeur persévérant et une longue constance.  - Oscar Dunn (1844-1885), journaliste et lexicographe